Press "Enter" to skip to content

La route des oasis aux kasbahs majestueuses

La route des 1000 Kasbahs porte bien son nom. Elles sont nombreuses tant le long des 230 km entre Ouarzazate et Goulmima qu’aux abords des vallées et palmeraies.

On y accède à Skoura, petite ville à la palmeraie réputée où foisonnent de nombreuses Kasbahs, bien entretenues, comme la Kasbah d’Ameridil, la plus célèbre d’entre elles; puis, quelques km plus loin, Kelaat Mgouna où la rose récoltée d’avril à juin est à l’honneur et célébrée durant 3 jours début mai lors de la fête des roses. Parcourir ses sentiers le long des bords de l’oued M’gouma est un vrai ravissement roses éparses, coquelicots, maïs sauvages, amandiers figuiers et champs de blé ordonnancent un jardin étonnant où s’entremêlent beautés et senteurs. À la sortie de Kelaat Mgouna se trouve le village d’Azlag où autrefois la communauté juive du village se spécialisa dans la confection de poignards, tradition que perpétue aujourd’hui le savoir-faire de plus de 200 artisans.

C’est de Boumalne que part la route qui longe la vallée du Dadès, l’emprunter, c’est s’offrir 60 km de bonheur. La route serpente le long de la vallée et joue avec les dénivelées. Elle offre un paysage varié et impressionnant sur les kasbahs, les sidérantes falaises aux doigts de singes, les vues panoramiques, les gorges, le village de Mserir et la vallée peu connue d’Oussikiss dont les maisons de pierres, les champs et les jardins bien irrigués ainsi que le barrage tout proche invite à ce qu’on s’y relaxe.

Tinerhir, ville agréable, mérite que l’on y reste un certain temps. En contre bas et aux abords de la palmeraie se trouve le mellah, plus vieux quartier de Tineghir. Sur les hauteurs, la Kasbah du Glaoui surplombe les environs. Non loin se trouvent les gorges du Todhra vers lesquelles une route pittoresque nous conduit, longeant une des plus belles palmeraies du Maroc abritant villages de pisé et kasbahs habitées.Les promenades aux alentours des gorges le long de cette impressionnante faille de 300 m, nous poussent à la découverte des sentiers du Haut-Atlas et villages berbères.

En redescendant des gorges de Todhra vers Tinejdad la palmeraie s’étire sur quelques km en direction de Ferkla. À Tinejdad, la visite du Ksar El khorbat datant du XIXe siècle vaut le détour tout autant que le musée des Oasis situé en face de l’entrée principale du Ksar. Le musée Lalla Mimouna, 4km avant l’entrée de Tinejdad est une halte incontournable, emprunte de poésie à la gloire de l’eau, seule source de vie des oasis. La route des 1 000 kasbahs s’achève à Goulmima. Situé dans l’oasis du Guéris le Ksar de Goulmima est l’un des plus beaux de la région.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.