Press "Enter" to skip to content

Le maquillage traditionnel marocain

Parmi les nombreux secrets de beauté des femmes marocaines figurent les poudres à base de khôl pour les yeux, et de coquelicot pour la coloration des lèvres et des joues. Le khôl est une poudre minérale composé d’un mélange de plomb, de soufre et de bois brûlé, utilisé pour maquiller les paupières.

Il peut être noir, gris, ou de couleur, selon les mélanges qu’il contient. Traditionnellement, on l’applique sur le bord interne de la paupière, en utilisant un bâtonnet de bois. Après l’avoir enduit de khôl, on glisse le bâtonnet entre les deux paupières fermées et, par un mouvement de va-et-vient, le khôl vient souligner harmonieusement l’œil ou la paupière. Le aker, lui, est un rouge à lèvre naturel et originaire du Maroc. Ce rouge à lèvres berbère est fabriqué selon les usages traditionnels des différentes régions, avec de l’écorce de grenadine, de la poudre de coquelicot, de cochenille, etc. La texture de ce soin s’apparente à du fard. On l’applique du bout des doigts après avoir humidifié la poudre. La couleur obtenue donne un effet « lèvres mordues » !

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.