Press "Enter" to skip to content

Les grottes d’Hercule

Quel rapport peut-il y avoir entre une divinité de l’Antiquité Grecque et Tanger ?
C’est au Maroc que la mythologie situe les jardins d’Hespérides, dans lequel les trois filles du géant Atlas gardaient les arbres où poussaient les pommes d’or, protégées par un dragon à cent têtes.

La légende raconte qu’Hercule, fils de Zeus, tua le dragon et s’empara des fruits magiques qui garantissaient l’immortalité (onzième de ses douze travaux). Fatigué, il se serait reposé à une dizaine de kilomètres de Tanger dans les cavernes naturelles du détroit de Gibraltar, devenues ces fameuses « grottes d’Hercule ».

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.