Press "Enter" to skip to content

Tanger, cité internationale

Dans son top 10 des meilleures destinations touristiques en 2011, le guide de voyage Lonely Planet avait classé Tanger deuxième, juste derrière New York. Depuis l’avènement de Mohammed VI, Tanger, longtemps laissée à l’abandon par le roi Hassan II, retrouve lentement son lustre d’antan et son cachet cosmopolite unique après une longue torpeur.

Le 18 décembre 1923 s’ouvrit l’époque internationale de la ville de Tanger et son âge d’or. Ce jour-là fut signé le traité définissant le statut de la zone internationale de Tanger, expérience unique d’administration d’une ville par plusieurs pays (Espagne, France, Royaume-Uni). Cet épisode marquera profondément la ville et ses habitants. Les effets du traité se prolongeront jusqu’au 20 octobre 1956, date de rattachement définitif de Tanger au Royaume du Maroc.

Durant cette période, Tanger est habituée à voir déambuler dans ses rues les célébrités de la planète : artistes peintres (Matisse), écrivains (Paul Bowles, Jean Genet, Tennessee Williams, Samuel Beckett, Joseph Kessel), rockers (les Rolling Stones), acteurs, couturiers (Yves Saint Laurent, Daniel Hechter)…qu’elle a su inspirer dans leur art.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.