Press "Enter" to skip to content

La côte atlantique du Maroc

Des plages ponctuées de villages de pêcheurs, des ports historiques et des villes fortifiées bordent cette côte balayée par les vents. Appelée le « Maroc utile » par les Français, elle abrite Rabat, la capitale de la nation, et Casablanca, le carrefour économique. Toutes deux se distinguent par leur architecture mauresque, leurs élégants cafés et restaurants et un mode de vie libéral, très loin du Maroc traditionnel.

À travers les âges, le contrôle de cette côte fut un enjeu crucial pour les envahisseurs et les tribus locales désireuses d’agrandir leurs territoires. Les Phéniciens, les Romains, les Portugais, les Espagnols et les Français combattirent tous pour la dominer, laissant en héritage des cités entourées de remparts, de larges avenues et une ambiance détendue.

La campagne vallonnée descend doucement vers l’océan et les réserves marécageuses accueillent une riche avifaune. Malheureusement, les gigantesques complexes balnéaires prévues par les promoteurs risquent de transformer cette partie du littoral déjà bien pourvue en sites d’intérêt.

À ne pas manquer

Un thé dans les jardins andalous de la casbah des Oudayas à Rabat
Une plongée dans les eaux chaudes de la lagune d’Oualidia, puis un déjeuner d’huîtres locales
Les élégants cafés en terrasse de Casablanca, prisés des habitants branchés
Le kitesurf sur la plage venteuse d’Essaouira
L’ambiance détendue de Moulay Bousselham
Les peintures murales de la médina d’Asilah
L’extraordinaire citerne dans la Cité portugaise d’El-Jadida
Un aperçu de l’Empire romain dans le site antique de Lixus
Les glorieux édifices mauresques de Casablanca

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Comments are closed.