Press "Enter" to skip to content

Béni-Mellal

Entre le Moyen Atlas et la plaine céréalière du Tadla s’allonge une étroite bande humide et riche appelée « dir » (ce mot, qui signifie « poitrail », illustre la manière brusque dont la chaîne montagneuse se termine sur la plaine). Là, Beni-Mellal est née de la présence de l’eau : les sources abondent autour de la ville, qu’enveloppent des plantations d’orangers et une vaste oliveraie où se glissent des figuiers, des grenadiers, des abricotiers et des pêchers. Les oranges de Beni-Mellal sont réputées pour être parmi les meilleures du Maroc.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.