Press "Enter" to skip to content

La médina de Tanger

On entre dans la médina par le Grand Socco. Sur cette vaste place ronde, des Tangérois flânent à toute heure du jour et de la nuit. Une fois dans les entrailles de la vieille ville, mieux vaut accepter de se perdre ! Une multitude d’échoppes occupent les rues : herboristeries, bijouteries, bazars… On monte, on descend, on ressort parfois pour se retrouver face aux impressionnants remparts. Percés de treize portes, ils datent en grande partie de la période portugaise.

En descendant, on arrive au Petit Socco, placette aux allures andalouses entourée de cafés. Tout près, le Grand Théâtre Cervantes rappelle l’intense vie culturelle qui agitait autrefois Tanger. Aujourd’hui, le bâtiment délabré fait pâle figure… Cette salle de 1 400 places, construite en 1911 par un riche Espagnol, était pourtant considérée comme le plus grand théâtre d’Afrique du Nord. Il a commencé à décliner à partir des années 1950. L’État espagnol, propriétaire des lieux, a initié des travaux en 2007 afin de mettre un terme à la dégradation du bâtiment.

Après avoir sillonné un dédale de ruelles et monté quelques escaliers abrupts, on arrive sur la place de la kasbah. Au fond, une porte qui a été un jour grillagée laisse entrevoir la mer. Derrière, sur l’esplanade, des Tangérois fument et paressent devant l’incessant va-et-vient des ferrys. Depuis ce promontoire, l’Europe semble à portée de main.

Non loin de là, dans le quartier Fuente Nueva, se trouve la tombe d’un illustre explorateur, Ibn Battuta. Né à Tanger en 1304, il se lança dans un extraordinaire périple qui le conduisit jusqu’en Inde. Malheureusement, son mausolée n’est absolument pas mis en valeur… Y parvenir demande un vrai jeu de piste !

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Be First to Comment

  1. gagnerdelargent.tv gagnerdelargent.tv 06/02/2016

    Cela fait un bon moment que je n avais pas denicher un article de cette trempe !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.