Press "Enter" to skip to content

Tazzarine, capitale du henné

Tazzarine, bourgade d’environ 6 000 habitants, entre Nkob et Alnif, établie dans la hamada du Guir, et non loin des sommets du Jbel Saghro, est constituée d’un centre urbain sans grand intérêt mais pourvue de charmants douars anciens encore habités dans la palmeraie.

L’on y trouve quelques kasbahs dans la sympathique palmeraie où est cultivé le fameux henné de Tazzarine, oasis contrastant avec l’aridité des plaines rocailleuses environnantes.

L’artère principale est sans charme, préférez vous aventurer en arpentant les sentiers de la palmeraie.

De nombreuses randonnées à faire, à pied, vélo, cheval, dos d’âne afin de découvrir cette oasis cachant de nombreux trésors; jardins où est cultivé le henné, marabouts, agoram en berbère, et le vieux mellah. Les fameux bains de sable relaxants pratiqués de mai à juillet.

Les dunes de sable de Foum Tizza et Beraghwa, magnifique contraste de ces deux ergs dans le paysage rocailleux du reg qui les entoure. L’oasis naturel de Sedrar, comme une invitation à la flânerie et au pique-nique dans un paysage pittoresque.

Nous découvrons des gravures rupestres dans un bon état de conservation, notamment au village de Aït Ouazik en direction de Zagora, ainsi que quelques sites de prospection de fossiles.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !