Press "Enter" to skip to content

N’kob, le village aux 45 kasbahs

Le village aux « 45 kasbahs », sur la route reliant la vallée du Drâa à celle du Ziz. N’Kob, tire son nom d’une grotte nommée N’Akb située non loin.

Point de départ ou d’arrivée en fonction du parcours, de randonnées dans le djebel Saghro chaine de l’Anti-Atlas et les canyons du djebel Amoum.

Les kasbahs de N’Kob, imposantes, restaurées et entretenues confèrent un charme indéniable à ce paisible village, planté là dans un décor lunaire.

L’oasis, parcelles de cultures et nombreux palmiers dattiers, apporte sa contribution à la qualité du lieu. Venir y flâner dès l’aube est un moment appréciable.

Tout autour c’est la hamada, plaine rocailleuse relativement rude en été, mais impressionnante de beauté et de contraste. N’Kob est aussi située sur un territoire comprenant des sites de gravures rupestres, d’extraction de marbre et fossiles.

Pour l’organisation et les renseignements sur les diverses randonnées pédestres, le bureau des guides de montagne se trouve à l’entrée de la ville en arrivant de Tazzarine.

En plus de la quarantaine de vieilles kasbah en pisé que compte cette oasis, il faut visiter la grotte N’akb située sur une colline proche du village. N’kob tire son nom de cette grotte servant de gîte d’étape pour les nomades.

Dotée d’une petite piste d’atterrissage pour avions de tourismes et ULM, il est possible en plus des randonnées dans le Sagho d’y pratiquer, parapente, deltaplane en décollant des paysages du djbel Amoun.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !