Press "Enter" to skip to content

Avicenne

Dans chaque ville du Maroc, on trouve un hôpital ou un boulevard Avicenne. Celui de Rabat a été créé en 1954. Mais qui était Avicenne ?

Avicenne (de son nom complet Abu ‘Ali al-Husayn Ibn Abd Allah Ibn Sina) était un médecin, savant, célèbre philosophe perse de la fin du premier siècle après JC. Gardien d’Hippocrate dans une époque trouble, ses écrits furent remarquables de génie humain.

Une de ses maximes est restée dans l’histoire : « Le temps fait oublier les douleurs, éteint les vengeances, apaise la colère et étouffe la haine, alors le passé est comme, s’il n’eut jamais existé ».

Avicenne s’est distingué dans les domaines de l’ophtalmologie, de la gynéco-obstétrique et de la psychologie. Il s’attache beaucoup à la description des symptômes, décrivant toutes les maladies répertoriées à l’époque, y compris celles relevant de la psychiatrie.

Mais avant tout, Avicenne s’intéresse aux moyens de conserver la santé. Il recommande la pratique régulière du sport ou l’hydrothérapie en médecine préventive et curative. Il insiste sur l’importance des relations humaines dans la conservation d’une bonne santé mentale et somatique.

Il s’intéresse à la musique, la poésie et la littérature. Grand commentateur d’Aristote dont il trouve la logique insuffisante car elle n’entre pas assez dans une application proche de la vie. A 22 ans il écrit son tout premier livre de philosophie et traduit les oeuvres d’Hippocrate et Galien.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.