Press "Enter" to skip to content

La potence en haut des minarets

Quelle est donc cette potence qui chapeaute tous les minarets marocains ? Autrefois, faute de haut-parleurs, le muezzin hissait un drapeau pour signifier aux croyants le début de l’appel à la prière. Certains mosquées perpétuent cette tradition qui connaît ses codes de couleurs : le jeudi soir, le drapeau bleu annonce la grande prière du lendemain. Le drapeau blanc indique la prière courante.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.