Press "Enter" to skip to content

Légende marocaine : Pourquoi pleure-t-on quand on coupe l’oignon ?

Jadis, un paysan marocain avait investi toute sa fortune dans l’oignon. Il acheta les semences, laboura, retourna, aéra son champ et planta les oignons. Il attendit la pluie, attendit longtemps mais en vain.

Excédé, désespéré, le paysan s’assit au milieu de son champ et se mit à pleurer toutes les larmes de son corps. Il pleura tellement que le champ fut submergé par ses larmes.

Après avoir épuisé toutes ses larmes, le paysan rentra chez lui, dépité.

Plusieurs jours après, le paysan, qui se promenait dans les parages, fut surpris de constater qu’il y avait de la verdure dans son champ.

Il s’approcha, et quelle ne fut pas sa surprise de découvrir son champ couvert de plants d’oignons.

En fait, ce sont ses larmes qui avaient irrigué le champ et, pour lui rendre hommage, nous continuons de pleurer chaque fois que nous découpons l’oignon.

Vous aimerez aussi :

Soyez le premier à partager cet article !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.