Press "Enter" to skip to content

Étiquette : religion

La potence en haut des minarets

Quelle est donc cette potence qui chapeaute tous les minarets marocains ? Autrefois, faute de haut-parleurs, le muezzin hissait un drapeau pour signifier aux croyants le début de l’appel à la prière. Certains mosquées perpétuent cette tradition qui connaît ses codes de couleurs : le jeudi soir, le drapeau bleu annonce la grande prière du lendemain. Le drapeau blanc indique la prière courante.

Les lieux de culte historiques de Tanger

La Grande Mosquée fut transformée en église lors de l’occupation portugaise, puis rendue au culte islamique en 1684 par le Pacha Ali Ben Abd Allah. Des travaux de reconstruction ont été portés par les Sultans alaouites Moulay Ismaïl, Sidi Mohammed Ben Abd Allah et surtout par Moulay Sliman (1812-1817).

Aïd el Kébir

L’Aïd el kébir (« grande fête ») ou Aid el Adha commémore la fête du sacrifice du mouton. Cette manifestation religieuse et sociale est très importante et célèbre le moment où Abraham, s’apprêtant à sacrifier son fils à Dieu sur ordre de ce dernier, vit s’approcher de lui, à l’ultime minute, un mouton envoyé du ciel. En souvenir, chaque famille sacrifie son mouton.